HomeInitiatives citoyennes

Initiatives citoyennes

Soutenez CeRe dans son action pour la défense des droits démocratiques fondamentaux!

CeRe (The Resource Center for Public Participation) appelle au soutien des organisations de la société civile et des citoyens européens pour une campagne visant à la défense du droit démocratique fondamental des citoyens de Bucarest de participer aux débats publics organisés par la ville.

Ces derniers mois à Bucarest, les habitants de la ville se sont vu refuser l'accès aux réunions hebdomadaires des élus locaux, alors que la loi oblique leur ouverture au public. De plus, les citoyens ne sont autorisés à y assister que si le Conseil municipal donne son accord en la matière. Dès lors, CeRe se préoccupe de ce manque de transparence et craint un regain de corruption et de mauvaise utilisaiton de l'argent public. Les citoyens doivent pouvoir participer au processus décisionnel et contribuer aux débats des élus locaux. C'est pourquoi, CeRe, avec le soutien d'une quarantaines d'associations ou personnalités, a écrit une lettre ouverte au Maire afin qu'il modifie sa politique peu transparente et a organisé une manifestation devant l'hôtel de ville.

Aujourd'hui, ils ont besoin de vous!

CeRe propose aux organisations de la société civile et aux citoyens européens d'écrire directement au Maire de Bucarest ou de leur écrire votre soutien.

 

Les lettres sont à adresser à Sorin Oprescu – Maire de Bucarest

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

ou via CeRe: (en cc ou bcc):  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Une autre possibilité est de signer la pétition, mise en ligne sur Avaaz et de la transmettre à votre réseau:: http://www.avaaz.org/en/petition/Open_up_Bucharest_City_Hall.

 

 

G1000 – un exemple de «slow politics»

Créé lors de la crise politique belge en 2011, le projet G1000, nommé ainsi par analogie au G20, a permis à des milliers de citoyens belges de s’exprimer sur des sujets de société importants tels que les négociations politiques, la sécurité sociale, le chômage, l’immigration ou la crise financière. Toujours à l’œuvre aujourd’hui, le groupe a remis récemment aux présidents des sept parlements belges, le rapport final du panel citoyen, intitulé « Comment aborder le travail et l’absence de travail dans notre société ».

Cette initiative, faisant partie des activités adoptées par la Fondation pour les Générations Futures, accompagnait, à l’époque de la crise gouvernementale, d’autres actions de citoyens révoltés contre l’impasse politique et le manque du gouvernement, telles que la manifestation « Shame », l’action virtuelle « le Camping 16 », la « révolution des frites »  ou la proposition de l’acteur Benoit Poelvoorde de se faire pousser la barbe tant que la crise perdurerait.

Lire la suite...

 

Renforcer les capacités des habitants à participer à la rénovation de leur quartier

Le projet « Participation des citoyens européens à la revitalisation de leur quartier » touche à sa fin cet été après 11 mois de collaboration entre CeRe (Roumanie),  CSV Environment (Angleterre),  PLS (Belgique) et  Récits (France). Ces quatre associations stimulent les habitants à s'organiser ou soutiennent des comités de quartier afin qu'ils :
construisent une position collective et la défendent dans les espaces de consultation mis à disposition par les autorités municipales ;
plaident  auprès des pouvoirs publics une rénovation des quartiers en accord avec les besoins des habitants et non avec les intérêts économiques de promoteurs immobiliers ;
obtiennent la mise à disposition d'espaces publics fermés au public pour des activités d'intérêt général ;
invitent, mobilisent la communauté à prendre en charge l'entretien et l'animation d'espaces publics abandonnés par les autorités municipales faute de moyens.

Les quatre organisations ont accompagné des groupes d'habitants dans le développement de plans de revitalisation d'envergure différente : l'entretien et l'animation d'un parc, la mise en marche d'un nouvel espace vert ouvert au public, l'aménagement d'équipements publics jusqu'à des modifications drastiques du bâti et des infrastructures de tout un quartier. Suivant les territoires, différents degrés de collaboration entre la société civile organisée et les autorités publiques ont délimité la marge de manœuvre des activités développées tout au long du projet avec parfois, des postures de type « watch-dog » lorsque la collaboration était impossible. Néanmoins, le processus d'apprentissage mutuel entre partenaires et les visites de terrain à Marseille et Bucarest ont permis de mettre en perspective les actions menées par chacun au niveau local et de travailler les complémentarités entre les différentes approches (voir à ce sujet les rubriques « Un autre regard »).

Sur base des résultats obtenus dans quatre quartiers de l'Union européenne et de l'expérience des différentes parties prenantes au projet, un guide pédagogique est en cours d'élaboration afin de servir de ressources aux collectifs d'habitants et aux associations qui les accompagnent. Quatre films réalisés à Birmingham, Bruxelles, Bucarest et Marseille illustreront le propos de cet ouvrage.

Le travail mené conjointement au niveau européen prend donc fin mais les actions continuent dans le parc Sara (GB), à Vitrolles (FR), Bruxelles (BE) et Cartierul Tei or Orizont, Bucharest (RO). Les collectifs d'habitants continuent leur action de manière autonome et stimuleront à leur tour la naissance d'autres groupes actifs pour la revitalisation de leur quartier.

Le guide et les documentaires pourront être téléchargés en accès libre sur le site de chaque partenaire.

Mise à jour le Lundi, 30 Mai 2011 14:04

 

CeRe intéressé par la démarche de Récits

CeRe Marseille

L’objectif principal de CeRe est l’implication des citoyens dans la gestion de leur ville. Nous souhaitons que les citoyens s’intéressent aux espaces publics et s’assurent que les décisions prises par leurs représentants améliorent effectivement les conditions de vie au sein de leur quartier. Au cours de nos efforts pour stimuler les habitants de quartiers de Bucarest, nous avons découvert que pour s’investir et s’organiser collectivement, les citoyens doivent  sentir qu’ils appartiennent à une communauté.

Lire la suite...

 

Le travail de CSV source d’inspiration pour PLS

Parrainer/Faire partie du « fan club » du parc en face de chez soi :

PLS a été inspiré par le groupe des Amis du parc Sara à Birmingham. A Bruxelles, les habitants sont déjà encouragés à «parrainer» l'arbre en face de leur appartement, à l'arroser et à enlever les immondices qui jonchent son pied. Au Royaume-Uni, ce concept a été étendu, les habitants sont stimulés à se comporter comme des « copropriétaires » du parc du quartier. Ils se réunissent régulièrement pour discuter des travaux d'amélioration et finissent parfois par créer une association pour collecter des fonds nécessaires à l’entretien du parc local.

Le divertissement comme composante incontournable des évènements grand public :

CSV Environnement a le souci que les activités organisées soient ludiques. Les habitants des quartiers défavorisés de Birmingham, jeunes et moins jeunes, britanniques et immigrés, forment un seul et même cercle autour des clowns conviés pour l’occasion et en profitent pour flâner le long des stands d'information. Les spectacles et jeux organisés attirent les habitants dans le parc et les sensibilisent à une question qui ne fait pas partie de leurs préoccupations quotidiennes.

Lire la suite...

 

Page 1 sur 3

Avec le soutien de

Copyright © 2014 Being citizen. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.